<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=901461749965045&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Publier un contenu au bon endroit et savoir le valoriser.

Marketing de contenu | Réseaux sociaux

Posté par Inès Blum-Samaï

23/11/16 11:11

publier_contenu_au_bon_endroit_en_le_valorisant

Vous avez décidé de publier plus de contenu à l’intention de vos clients ou de vos prospects ? Très bonne idée ! Une mauvaise campagne peut engendrer des conséquences insoupçonnées.

C’est pourquoi il est absolument nécessaire d’avoir une stratégie de publication de contenu adaptée et réfléchie. Chaque cas et chaque entreprise est bien sûr différente, cependant il existe quelques fondamentaux à connaître, qui vous aideront à publier votre contenu au bon endroit tout en sachant le valoriser efficacement.

Voici une liste de bonnes pratiques à connaître et à mettre en œuvre pour atteindre votre objectif :

 

Identifier les différents canaux de communication d'une école

 

Comme toutes les entreprises en France, la vôtre s’est mise au digital petit à petit, au gré des personnes qui vous ont précédées.

C’est pourquoi il vous faut faire un état des lieux des canaux de communication dont votre entreprise dispose aujourd’hui. On peut considérer que vous disposez à minima de :

  • Un site web
  • Un compte Facebook
  • Un compte Twitter
  • Une page Linkedin
  • Une chaîne Youtube

 

Si vous n’êtes pas partout : pas de panique ! 

Il est même plutôt bénéfique de savoir pourquoi l’entreprise ouvre tel ou tel compte social. Car il n’y a rien de pire que d’être sur Twitter par exemple et n’avoir ni abonnements, ni abonnés, ou n’avoir publié que 2 tweets depuis l’ouverture du compte il y a 2 ans. C’est un cas que nous rencontrons malheureusement trop souvent.

Nous allons voir dans un premier temps comment tirer le meilleur parti de chaque support.

 

Publier au bon endroit 

Tous les supports ne s’utilisent pas de la même manière. Un livre ou une affiche publicitaire en extérieur permettent de faire passer un message différemment. C’est ce que nous allons également constater sur le web.

 

Votre site web :

Il peut être le meilleur support pour publier un contenu relativement long. Un article sur les tenants et les aboutissants d’une nouveauté par exemple. Pour du moyen format, c’est du « sur mesure ». Attention quand même à rendre l’information digeste. Au-delà de 1500 mots, il y a des chances que votre taux de rebond soit élevé.

 

 

Le compte Twitter :

Encore plus que Facebook, avec Twitter, vous entrez au royaume du minimalisme. Il fera également un très bon relais d'information, en modifiant légérement votre message / accroche (par rapport à FB), ce qui vous permettra certainement de toucher certaines cibles non présentes sur Facebook.

 

La page Linkedin :

Relais également intéressant, il permet de toucher plutôt une audience B2B. A utiliser en fonction de la nature du contenu donc.

 

Mettre en valeur du contenu éditorial 

Nous allons voir comment valoriser votre contenu.

Le site web & blog :

  • Rendez votre contenu le plus lisible possible afin qu’il soit agréable à lire

  • Utilisez les techniques éditoriales de presse écrite comme la mise en avant d’une phrase, citation ou idée entre 2 paragraphes

  • Illustrer votre article ! Une photo, un dessin, une illustration. Qu’importe, vous devez mettre au moins une image illustrative de votre contenu
  • Ne pas hésiter à utiliser des infographies afin d’alléger la partie texte de votre contenu et de proposer un angle de compréhension différent
  • Un call to action. Le bouton Call to Action peut être indispensable, ou inutile. Cela dépend de votre objectif et de votre audience
  • Insérer des liens. Cela permet d’illustrer votre contenu par des sources et d'améliorer votre référencement naturel

 

Le post Facebook :

  • ILLUSTRER ! C’est une obligation absolue, surtout sur Facebook. Une photo accompagnée d’un texte est bien plus visible qu’un simple texte dans le fil Facebook de vos prospects/ clients.

  • Pourquoi ne pas utiliser une vidéo d’accroche avec un lien qui renvoie vers votre article ? Cela vous permet de travailler sur le contenu et l’image de la marque en même temps.
  • Rédiger une accroche ! Ne faites surtout pas l’erreur de copier / coller votre contenu dans un post Facebook et de le publier comme tel. 
  • Si vous avez connaissance de l’existence d’un groupe Facebook fréquenté par votre cible : rendez-vous dessus et adressez-vous directement à elle via un message dédié.
  • Contacter un des administrateurs de cette page afin qu’il relaie l’information à votre place depuis son compte. Cette personne est leader d’opinion et aura l’attention de la communauté du groupe. 
  • Les jeudi et vendredi sont les meilleurs jours pour poster un message Facebook
  • Les meilleurs taux de clics interviennent entre 13h et 16, les partages à 13h
  • Uploadez vos vidéos sur Facebook afin des les rendre "natives" : taux de reach supérieur à 30% par rapport aux autres vidéos (youtube, vimeo, dailymotion)

 

 Le Tweet :

  • Rédiger une accroche, mais la plus courte possible. Rappelez-vous que vous êtes limité à 140 caractères et que cela va très vite.

  • Privilégier une accroche de 100 caractères, cela permet à d’autres utilisateurs de retweeter votre message en y ajoutant leur commentaire

  • Utiliser les hashtags qui correspondent à votre sujet – cela peut permettre de remonter dans les résultats Twitter

  • Consulter les tendances, placer en une (seulement si c'est pertinent) dans votre tweet vous donnera plus de visibilité.

  • Utiliser un mini lien : bitly ou tinyurl font ça très bien et vous permettent de sauver ces précieux caractères – et mesurer le nombre de clics venant de cette source.

  • Placer d’abord l’accroche et ensuite le lien dans votre tweet.

  • Illustrer ! Encore plus que sur Facebook, une image, photo, illustration retiendra plus l’attention de votre cible dans le flot ininterrompu de tweets.

  • Préférer le weekend pour tweeter. L’engagement y est plus fort de 17%

  • Identifier des influenceurs au sein de votre cible et regardez s’ils ont un compte Twitter. Adressez-vous directement à eux.

  • Si votre cible est relativement réduite, il serait judicieux de les tweeter directement. 

 

La publication Linkedin

  • Utiliser un call to action clair et engageant : 2x plus d’interactions sur les publications avec des liens
  • Les publications du matin sont celles qui génèrent le plus d'engagement
  • Réagir aux commentaires et questions rapidement 
  • Insérer des liens vers des vidéos Youtube (lisibles dans le flux d'actualité LinkedIn) génère un taux de partage 75% plus élevé 

 

La vidéo youtube

  • Optimiser le titre des vidéos

  • Travailler les tags correspondant à la vidéo et sa description
  • Faire apparaître des call to action. Cela vous permet de faire passer un message relié à la vidéo et renvoyer vers un lien de votre choix
  • Proposer des sous-titres à ces vidéos. Cela peut être utile si vous avez des prospects/ clients de différentes nationalités mais cela permet également un référencement plus fin de la vidéo par Google

 

Conclusion

De manière générale, la meilleure méthode à adopter est l’observation des tendances générales du web afin d'adapter votre contenu astucieusement à votre cible.

 

Vous souhaitez en savoir plus ? N'hésitez pas à télécharger notre guide sur la mise en place d'une stratégie efficace d'acquisition de nouveaux clients.

New Call-to-action

 

Rubriques : Marketing de contenu | Réseaux sociaux