<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=901461749965045&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

5 points qui feront de l'emailing l'arme secrète de votre école

Écoles | E-mailing | Inbound marketing

Posté par Max Carayol

30/11/15 01:00

Avoir une communication dynamique pour une école par des newsletters

On vante partout autour de vous l’efficacité des newsletters d’école pour recruter des élèves, pourtant malgré vos efforts, votre campagne ne rencontre pas un franc succès... Êtes-vous sûr, avant tout, d’adopter la bonne méthode ?

Les newsletters peuvent être un outil de communication très puissant pour votre école, a condition que vous les utilisiez correctement. Le principe se fonde sur le couple Newsletter/landing page qui vous permettra de réussir votre newsletter d’école.

Un Call-to-action (i.e. un bouton cliquable), présent sur votre email va rediriger votre prospect sur une landing page. Il s’agit d’une page dédiée à votre campagne sur laquelle vous inciterez le visiteur à effectuer une action bien précise, qui répondra à l’objectif de votre campagne.

L’efficacité repose sur la méthodologie Inbound Marketing : Se servir de la connaissance de votre audience pour créer un contenu pertinent et à haute valeur ajoutée. Votre cible se placera donc en tant que demandeur de ce contenu et se chargera elle-même de faire parler de votre école.

1. Définissez l’objectif de votre campagne

Il faut tout d’abord définir un objectif pour votre campagne, il doit être unique, clair et quantifiable. C’est simple, une newsletter sans objectif sera une campagne sans retour. Cela peut être, par exemple :

  •      Avoir un site visible auprès des étudiants
  •      Faire parler de votre école
  •      Générer des demandes d’inscription.

Chaque campagne doit se concentrer sur un seul objectif pour pouvoir être efficace. Il doit être, de plus, accessible et adapté à votre cible. Par exemple, si vous vous adressez à une liste d’étudiants ayant tout juste découvert votre école lors d’un salon, vouloir générer des inscriptions avec une newsletter ne sera pas vraisemblable.

Avant de définir votre objectif, et en vous basant sur vos personas, demandez vous dans quelle phase se trouvent les destinataires de votre email. Sont-ils en train de comparer les différentes offres d’écoles ? Sont-ils en simple recherche d’informations ?

2. rédigez votre contenu en fonction de votre cible

La connaissance de vos contacts va donc être primordiale, il est de plus conseillé de diviser et segmenter vos listes selon la phase dans laquelle se trouve vos contacts pour multiplier l’efficacité de vos campagnes.

Vous voulez par exemple envoyer une newsletter à une liste de contacts que vous pensez être en phase de considération, avec comme objectif de générer des demandes de rendez-vous. Vous voudrez donc capter l’attention de votre cible avec un contenu qui va l’intéresser et qui va lui donner envie de s’inscrire sur votre site pour prendre une demande de rendez-vous.

Basez-vous sur la connaissance que vous avez de ces élèves pour éveiller cet intérêt, en répondant notamment aux questions qu’il se pose, aux interrogations, craintes ou au besoin de réassurance qu’il peut ressentir à ce stade.

 

shutterstock_212687899.jpg 

Le contenu de votre newsletter va pouvoir être une étude de cas sur la formation que vous proposez, des questions / réponses sur votre école, ou encore une fiche technique.

3. Rendez votre Call-to-Action irrésistible

Arrive enfin le pivot qui assurera la transition entre votre email et votre landing page : le Call-to-Action. Il s’agit d’un bouton que vous mettrez bien en évidence à la fin de votre email et qui redirigera le lecteur vers votre formulaire de prise de rendez-vous si l’on reste sur le même exemple.

Cette partie est critique pour votre campagne : c’est à cet instant, après avoir lu le contenu de votre email, que l’étudiant décidera de prendre ou non rendez-vous. Pour bien verrouiller cette étape et conserver les étudiants dans votre entonnoir de conversion, donnez à ce bouton une valeur ajoutée : si votre newsletter était un gâteau, votre Call-to-Action doit en être la cerise.

 

Avoir un site visible auprès des étudiants par les Call-to-Action (CTA)

 

Après avoir apporté des réponses à ses questions, suscitez de nouveau sa curiosité en créant un manque s’il ne clique pas sur le CTA, donnez par exemple l’impression qu’il obtiendra les derniers éléments dont il a besoin pour faire son choix en prenant ce rendez-vous.

4. adaptez-vous à vos étudiants

Plus de 70% des 18-24 ans consultent leurs mails sur leur smartphone. Votre newsletter doit donc impérativement être responsive pour pouvoir s’afficher correctement sur les petits écrans. Il est indispensable que votre site soit accessible et visible auprès des étudiants. Pensez à mettre un CTA suffisamment gros pour que l’on puisse cliquer dessus avec un doigt.

Pour augmenter vos chances de garder l’étudiant tout au long de votre entonnoir, soyez concis, clair et engageant lorsque vous rédigez. Le but est d’être compris le plus facilement possible. À l’heure où la majorité des mails sont lus sur mobiles, il est important de garder votre mail court. Chaque phrase doit donc aider à atteindre votre objectif.

Enfin, pour engager vos lecteurs, générer une action ou une réaction de leur part, vous devez l’intégrer dans un dialogue. Il faut donc que vous soyez personnel :

Le lecteur doit sentir une présence humaine en lisant le mail, évitez le plus possible d’être générique. Adressez vous directement à votre lecteur et donnez un visage à votre école. Plus vous serez personnel et plus vous aurez de chances d’être lu avec attention.

avoir une communication dynamique pour une école par un style humain

 

5. Optimisez votre landing page

Le Call-to-Action redirigera votre lecteur sur une page spécialement conçue pour la campagne. Là aussi vous ne voulez pas égarer l’élève, vous voulez atteindre votre objectif, et dans notre cas le faire s’inscrire sur le formulaire de prise de rendez-vous. Votre landing page va de plus vous permettre d'avoir un site visible auprès des étudiants.

Le contenu de votre landing page sera tout d’abord un titre accrocheur qui exprime clairement votre offre. Si le titre n’explique pas suffisamment le contenu de votre offre, rédigez quelques lignes en dessous, mettant en valeur le résultat espéré.

Donnez lui un aperçu de l’issue du rendez-vous, qu’il aura eu la réponse à toutes les questions qu’il se pose aujourd’hui.

Le formulaire que vous allez demander de remplir pour la prise de rendez-vous ne doit pas être trop long, le nombre de champs à renseigner va avoir un impact direct à ce niveau-là. Vous ne voulez surtout pas que votre prospect soit découragé par la longueur de celui-ci.

Enfin pour optimiser votre page quelques best practices sont de rigueur :

  •      Enlevez le menu et les autres boutons de votre page pour minimiser le taux de rebond.
  •      Le logo doit être le seul élément qui redirige vers votre site.
  •      N’oubliez pas de mettre un visuel qui permette de comprendre en un coup d’œil le sujet de votre landing page.
  •      Mettez si possible toute l’information en haut de page pour que le visiteur n’ait pas à scroller pour voir la fin de votre contenu.

Toutes les cartes sont entre vos mains, vous n’avez désormais plus d’excuse pour ne pas réussir votre newsletter d’école, bonne chance !

CTA Ecoles.png 

Rubriques : Écoles | E-mailing | Inbound marketing

S'abonner à
la newsletter

Suivez nous

S'abonner à
la newsletter

sidebar-img.jpg
transformation digitale
Provocateurs d'opportunités

Agence de communication intégrée, nous vous aidons à trouver la solution adaptée à vos problématiques, à vos ambitions, à vos moyens.