<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=901461749965045&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Amnesty International : La technologie au service de la prise de conscience

Actualités Pub

Posté par Juliette Waiche

18/03/16 06:00

fear_of_the_sky.jpg

Amnesty International frappe fort
(sans jeu de mots)

Sur l’abondance des informations que nous recevons sur les conflits mondiaux, et notamment le conflit syrien, lesquelles nous font véritablement mesurer l’ampleur du désastre ? Amnesty International prend le problème à bras le corps et nous propose une expérience terrifiante et inédite. "Si une image vaut mille mots, alors une expérience de réalité virtuelle vaut un livre entier" a très justement déclaré Kate Allen, directrice d'Amnesty International UK. Migrants, civils tués, villes dévastées, populations prises au piège... pour tenter de comprendre, immergeons-nous.

 

Avec l’opération « Fear of the Sky » (littéralement « La peur du ciel ». Rien qu’avec un nom si évocateur, la moitié du boulot est faite), l’agence Junior utilise la web-réalité virtuelle pour nous faire vivre et comprendre le quotidien infernal en Syrie.

Sur le site 360Syria.com sur écran, ou avec Occulus Rift, vous parcourez les rues d’Alep et êtes confrontés aux décors (bien réels) apocalyptiques de cette ville, détruite. Une voix off, en anglais, et des bruits de bombardements viennent accentuer le choc de cette immersion, extrême et à 360°.

 

Immersion_complete_dans_le_quotidien_syrien.png

 amnesty_international_immersion_.jpg

 

Opportunités : Les campagnes troublantes d’Amnesty International sont le fil conducteur de leur stratégie globale de communication. Habituellement avec des spots ou des campagnes print, c’est aujourd’hui l’utilisation de la réalité virtuelle qui marque certainement la nouvelle ère du shockvertising.

 

Pour mettre davantage en exergue cette réalité, que l’on pense si loin de nous, nous souhaitions vous soumettre un article du Monde. Paru le mardi 15 mars dans la rubrique Les Décodeurs, le papier a pour objectif de nous faire prendre conscience de la situation.
« Si la France était la Syrie »
rapporte les dégâts du conflit à la population française, en adaptant les proportions au nombre d’habitants des deux pays. C’est glaçant.

 

Si_la_France_etait_la_Syrie.png

 

New Call-to-action

Rubriques : Actualités Pub

S'abonner à
la newsletter

articles récents

Suivez nous

S'abonner à
la newsletter

sidebar-img.jpg
transformation digitale
Provocateurs d'opportunités

Agence de communication intégrée, nous vous aidons à trouver la solution adaptée à vos problématiques, à vos ambitions, à vos moyens.